PrivéÀ propos du spermeDépistage des donneurs de sperme

    Dépistage des donneurs de sperme

    Tous les donneurs de Cryos ont passé un processus de dépistage approfondi pour évaluer leur santé physique et mentale. Seuls les donneurs sains et conformes aux réglementations spécifiques à chaque pays sont acceptés et autorisés dans notre programme de donneurs. 


    Cryos fournit du sperme de donneurs dans de nombreux pays dans le monde entier. La plupart de ces pays ont des législations différentes concernant l’utilisation de sperme de donneurs.  

    Sur cette page, vous pouvez découvrir comment nous sélectionnons et dépistons nos donneurs conformément à notre programme étendus d’assurance qualité et comment nous nous assurons que nos donneurs respectent les réglementations de votre pays.  

    Comment sélectionnons-nous nos donneurs ? 

    Lorsqu’un donneur potentiel dépose sa candidature auprès de Cryos, il subit un processus de sélection très complet. 

    Tout d’abord, il remplit un questionnaire médical étendu et participe à une interview avec notre personnel médical, avec l’objectif d’identifier les candidats ayant des antécédents familiaux ou un comportement à risque. Les candidats donneurs présentant des antécédents familiaux de maladies physiques ou mentales graves sont rejetés. 

    En outre, un examen physique détaillé du candidat est réalisé, des échantillons d’urine et de sang sont testés pour détecter des maladies infectieuses, telles que le VIH, l’hépatite B, l’hépatite C, la chlamydia, la gonorrhée, la syphilis et le virus HTLV. Dans notre laboratoire, nous réalisons également un test génétique pour vérifier si le donneur est porteur d’un certain nombre de maladies récessives. En d’autres termes, les donneurs candidats sont testés, à l’heure actuelle, pour les variantes génétiques les plus courantes causant : 

    • Fibrose kystique    
    • Hémoglobinopathie (y compris la thalassémie alpha, la thalassémie bêta, la drépanocytose) 
    • Atrophie musculaire spinale
    • Maladie de Tay-Sachs (selon l’origine ethnique du donneur) 

    Ces dernières sont les maladies génétiques graves les plus fréquentes dans le monde.  

    Enfin, les donneurs sont testés pour un caryotype normal (profil des chromosomes). 

    Tous les donneurs acceptés sont régulièrement soumis à des tests pour détecter les maladies infectieuses pendant toute la durée de la période de don. 

    Chaque profil de donneur disponible sur notre site Internet dispose d’un résumé des enregistrements (SOR) contenant les résultats des tests, les caractéristiques des donneurs et des renseignements sur les normes. Le résumé des enregistrements est joint à la confirmation de commande et une copie est jointe à la livraison. Le résumé des enregistrements peut évoluer au fil du temps, à cause du dépistage continu des donneurs. 

    Si vous cherchez à acheter du sperme de donneur pour votre propre traitement de fertilité et que vous êtes porteuse d’une quelconque maladie génétique, veuillez contacter notre Customer Care qui vous aidera dans votre recherche du donneur adapté.

    Exigences propres aux pays (normes) 

    Cryos dispose d’une licence conformément à la directive de l’Union européenne sur les tissus et les cellules. Cela signifie que Cryos peut livrer du sperme de donneur dans tous les pays européens et également en exporter en dehors de l’Union européenne. La plupart des pays ont des législations différentes concernant l’utilisation des donneurs de sperme, notamment les exigences de leur sélection et de leur dépistage. Durant le processus de dépistage, tous les donneurs de sperme de Cryos sont sélectionnés, dépistés et autorisés pour utilisation en clinique dans les pays ou zones spécifiques. 

    Lors de la création en ligne d’un compte gratuit, lorsque vous indiquez le pays du traitement, cela nous permet de vous présenter les donneurs qui respectent les réglementations du pays concerné. 

    Apprenez-en plus sur les exigences nationales spécifiques (normes) .

     

    Comment nous traitons les maladies signalées (conditions) 

    Toutes les grossesses présentent un faible risque que l’enfant présente une maladie congénitale. Dans certains cas, celle-ci est génétique. Chez Cryos, nos candidats doivent passer un processus de dépistage approfondi avant d’être accepté comme donneurs. Cela réduit ainsi les risques de transmission de conditions graves à l’enfant. 

    Malgré notre procédure de sélection et de dépistage rigoureuse, le risque d’avoir un enfant avec une condition médicale ne peut pas être éliminé. Si une condition médicale est détectée chez un enfant et s’il y a lieu de penser que la maladie peut être liée à l’utilisation de sperme d’un donneur, Cryos doit en être immédiatement informé pour que nous puissions prendre les mesures nécessaires. Veuillez contacter notre service clientèle qui vous aidera à signaler une condition. 

    Si Cryos reçoit un signalement de condition, notre équipe chargée de la génétique le traitera immédiatement et lancera une enquête. Le but de cette enquête est d’évaluer si la maladie pourrait être liée au donneur ou non.  

    Dans certains cas, notre équipe de génétique conclura que le signalement peut être rejeté et qu’aucune autre mesure n’est nécessaire. C’est le cas lorsque l’équipe de génétique évalue que la maladie n’est pas liée au donneur ou que le risque de récidive chez les demi-frères et demi-sœurs n’est pas significatif. 

    Dans d’autres cas, le signalement de condition nécessite une enquête plus approfondie. Le sperme de donneur sera alors mis en quarantaine. Il s’agit d’une précaution temporaire qui vise à permettre le bon déroulement de la suite des enquêtes.  

    Au final, la conclusion sera soit que le signalement de condition peut être rejeté, soit que le donneur doit être bloqué de façon permanente. Un donneur sera bloqué de façon permanente si notre équipe en charge de la génétique évalue que la condition pourrait être liée au donneur. Si un donneur est bloqué de façon permanente, son sperme ne peut être acheté que pour un traitement visant à concevoir un frère ou une sœur. Cela signifie que seules les femmes qui ont déjà conçu un enfant avec le sperme de ce donneur pourront s’en procurer.