• Blog
PrivéBlog15 idées reçues sur la grossesse et l’accouchement : les explications d’une sage-femme
Grossesse

15 idées reçues sur la grossesse et l’accouchement : les explications d’une sage-femme

Notre sage-femme explique 15 idées reçues sur la grossesse et l’accouchement

Lorsque nous annonçons une grossesse, nous recevons généralement de nombreux conseils de notre entourage. Bien que certains soient bienveillants, il est toutefois difficile de différencier les bons des mauvais conseils. Notre sage-femme, Julie, a dressé une liste des idées reçues les plus répandues concernant la grossesse et l’accouchement.

1re idée reçue

Vous ne pouvez pas tomber enceinte si vous êtes stressée

C’est faux. Nous savons que le stress peut prolonger le temps nécessaire pour tomber enceinte et peut avoir une mauvaise influence sur la qualité du sperme. Toutefois, vous pouvez facilement tomber enceinte même si vous êtes stressée ou anxieuse. Des études menées sur des femmes suivant un traitement de fertilité ont montré que leur niveau de stress n’avait aucune influence sur leur fertilité.

2e idée reçue

L’utilisation de pilules contraceptives ou d’autres moyens de contraception peut entraîner une baisse de la fertilité

C’est faux. L’utilisation de la pilule contraceptive, même à long terme, n’influence pas vos chances de tomber enceinte. Votre fertilité peut uniquement être affectée au cours des premiers mois suivant l’arrêt de la pilule contraceptive. Après cette période, vous ne percevez plus aucune différence. Si vous utilisez un stérilet, vous serez tout aussi fertile que n’importe qui d’autre une fois que vous l’aurez retiré.

3e idée reçue

Tout le monde peut avoir des enfants en ayant recours à un traitement de fertilité

Malheureusement, non. Même si de nombreux pays proposent de bons traitements de fertilité, rien ne peut garantir que le traitement de fertilité fonctionnera. La probabilité d’avoir un enfant en ayant recours à un traitement de fertilité dépend en grande partie de l’âge de la femme. Une femme au début de la vingtaine aura deux fois plus de chance de tomber enceinte à l’aide d’un traitement qu’une femme à la fin de la trentaine. Il faut aussi tenir compte de la cause de l’infertilité.

4e idée reçue

L’âge n’a aucune influence sur la qualité du sperme chez l’homme

Même si les hommes ont la possibilité d’avoir des enfants tout au long de leur vie, l’âge a tout de même un impact sur leur fertilité. D’après des études, plus l’homme est âgé, plus la femme met de temps à tomber enceinte.

Aucune étude n’a permis de démontrer que le fait de maintenir les jambes en l’air pendant un rapport sexuel augmentait vos chances de tomber enceinte

5e idée reçue

Maintenir les jambes en l’air pendant et après un rapport sexuel augmente vos chances de tomber enceinte

C’est faux. À ce jour, aucune étude n’a permis de démontrer une quelconque relation entre les positions sexuelles et les chances de tomber enceinte.

6e idée reçue

La forme du ventre vous permet de déterminer le sexe de l’enfant

C’est faux. La forme du ventre ne permet pas de dire s’il s’agit d’un garçon ou d’une fille.

La forme adoptée par votre abdomen dépend de votre morphologie, de vos muscles abdominaux, de la position de l’utérus ainsi que de la taille et de la position du bébé.

Il est difficile de mettre fin à cette idée reçue, car elle sera juste dans environ 50 % des cas. Le seul moyen de déterminer le sexe de l’enfant est de réaliser une biopsie placentaire, qui implique la réalisation d’un test génétique. L’échographie est également une alternative « presque » sûre permettant de déterminer le sexe de l’enfant. Toutefois, cette méthode peut se révéler incorrecte dans de rares cas.

7e idée reçue

Tout rapport sexuel pendant la grossesse peut nuire à l’enfant

C’est faux. À moins que votre médecin ou la sage-femme vous l’aient déconseillé pour des raisons spécifiques, vous pouvez continuer à avoir des rapports sexuels pendant votre grossesse.

De nombreuses femmes ont peur de nuire au bébé pendant un rapport. Sachez que vous n’avez rien à craindre : le corps de la femme est fait pour protéger le fœtus.

Toutefois, il est important de savoir qu’il existe un risque de contracter des maladies sexuellement transmissibles qui peuvent alors être transmises au bébé. Certaines pathologies telles que l’herpès, les verrues génitales, les chlamydiae et le VIH peuvent alors être transmises à votre enfant à sa naissance. Je vous recommande donc d’utiliser un préservatif, comme vous le feriez normalement si vous aviez des rapports sexuels avec une personne présentant un risque d’infection.

Les huiles et les crèmes ne permettent pas de prévenir l’apparition des vergetures

8e idée reçue

Les huiles et les crèmes préviennent l’apparition des vergetures

Malheureusement, il n’existe aucun remède miracle contre les vergetures. Je vous conseille donc de ne pas gaspiller votre argent, cela vous évitera bien des tracas. Les vergetures sont déterminées génétiquement et dérangent beaucoup de personnes. Malheureusement, vous ne pouvez rien faire pour les atténuer, les supprimer ou les éviter. Si vous prenez beaucoup de poids pendant votre grossesse, le risque d’avoir des vergetures augmente.

Si vous souffrez de gêne esthétique due aux vergetures après l’accouchement, vous pouvez avoir recours à un traitement au laser pour retirer les rougeurs. Mais de manière générale, aucun traitement n’est scientifiquement fondé. Étant donné que le domaine de la technologie laser est en constante évolution, ce traitement est sans doute le plus avantageux.

Heureusement, les vergetures s’atténuent souvent d’elles-mêmes après la naissance et adoptent la couleur de votre peau avec le temps. 

9e idée reçue

Les femmes enceintes ont plus de nausées si elles attendent une fille

Cette idée reçue peut être vraie. Plus vous avez de nausées, plus vous avez de chance que l’enfant soit une fille. Toutefois, des études ont montré que 70 % des femmes ont souffert de nausées au cours des 3 premiers mois de grossesse. Par conséquent, cette méthode n’est pas fiable. Les nausées sont liées à la quantité d’hormones de grossesse dans le corps. Lorsqu’une femme est enceinte d’une fille, son corps produit de plus grandes quantités d’hormones de grossesse (HCG). Si vous êtes enceinte de jumeaux, vous aurez davantage de nausées, car le niveau de HCG est plus grand avec des jumeaux. Les nausées sont un signe précoce de la grossesse et peuvent se manifester pendant les premières semaines de la grossesse.

En savoir plus sur la façon d'avoir des jumeaux ici.

10e idée reçue

L’allaitement entraîne l’affaissement de votre poitrine

Ce n’est pas l’allaitement qui entraîne l’affaissement de votre poitrine. Celui-ci est causé par l’hypertrophie due à la grossesse. Toutefois, il n’est malheureusement pas possible d’éviter l’affaissement de la poitrine. Toutes les femmes enceintes y sont confrontées, qu’elles allaitent ou non.

Vous pouvez en apprendre plus sur les symptômes de la grossesse dans cet article.

11e idée reçue

Les rapports sexuels provoquent l’accouchement

Il y a probablement une part de vérité dans cette idée reçue. L’ocytocine libérée, provoquant également les contractions, est très élevée lors d’un rapport sexuel et surtout si vous avez un orgasme. Par conséquent, il n’y a aucune raison de renoncer aux rapports sexuels lorsque vous approchez du terme de la grossesse (40e semaine), d’autant plus si vous êtes impatiente d’accueillir votre bébé.

De plus, le sperme contient une très faible quantité d’hormones utilisées pour provoquer l’accouchement. Cependant, il n’existe aucune donnée scientifique affirmant que les rapports sexuels peuvent provoquer l’accouchement.

Tous les nouveau-nés naissent avec les yeux bleus

12e idée reçue

Tous les bébés naissent avec les yeux bleus

C’est vrai. Cela est dû au fait qu’il n’y a aucune couleur sur la rétine. Par conséquent, les yeux des bébés sont bleus.

Le pigment responsable de la couleur de l’œil n’est pas formé à la naissance. La couleur bleue ou gris-bleu que vous voyez est due aux vaisseaux sanguins et aux tissus conjonctifs visibles dans l’iris, qui sont souvent transparents à la naissance. La couleur de l’œil se forme au cours de la première année de vie de l’enfant.

13e idée reçue

Il est sain de consommer son placenta juste après l’accouchement

C’est faux. La consommation du placenta juste après l’accouchement n’a aucun effet bénéfique. Nous avons observé un intérêt grandissant porté sur la consommation de placenta chez des femmes en post-partum, notamment aux États-Unis. Le placenta peut être consommé cru, cuisiné, grillé, sous forme déshydratée, encapsulé ou dans des smoothies ou des teintures. Le placenta encapsulé reste la préparation la plus courante (après vaporisation et déshydratation). De nombreuses études ont été menées à ce sujet et il a été conclu qu’il n’y avait aucun effet bénéfique. Les nutriments et les hormones restants dans le placenta ne sont pas suffisants pour que cela ait un quelconque effet bénéfique pour la mère ou pour l’enfant en l’allaitant.

Au contraire : dans certains cas rares, le placenta n’était pas correctement traité et contenait donc une bactérie infectieuse. Les autres risques éventuels pour la mère et l’enfant n’ont pas fait l’objet de recherches avancées, il est donc difficile d’affirmer avec certitude si le placenta peut contenir des substances nocives ou non.

14e idée reçue

Vous ne pouvez pas tomber enceinte pendant la période d’allaitement

Certains couples utilisent l’allaitement comme moyen de « contraception naturelle ». Toutefois, l’allaitement ne vous empêche pas de tomber enceinte juste après l’accouchement. Même si l’ovulation et les hormones menstruelles sont inhibées par les différentes hormones présentes lors de l’allaitement, vous pouvez tomber enceinte dès le redémarrage de votre cycle menstruel. Le début du cycle menstruel après un accouchement varie d’une femme à une autre. L’ovulation et la possibilité de tomber enceinte surviennent généralement 2 semaines avant vos règles, donc même si vous n’avez pas encore eu vos règles, vous ne pouvez pas savoir si et quand vous ovulez.

Si vous souhaitez obtenir des conseils sur le régime alimentaire à suivre pendant la grossesse, nous vous recommandons de lire l’article de notre sage-femme, Julie : elle y précise les aliments à consommer et ceux à éviter si vous êtes enceinte.

15e idée reçue

Vos pieds peuvent grandir pendant et après votre grossesse

C’est vrai. Chez certaines personnes, la voûte plantaire s’abaisse et le pied adopte une forme plus longue pendant et après la grossesse. De plus, cette modification est définitive. Certaines femmes gagnent même une nouvelle pointure. Cela est probablement dû au fait que les ligaments se détendent pendant et après la grossesse.

Si vous avez trouvé cet article sur les idées reçues et la grossesse intéressant, nous vous recommandons de lire notre article de blog sur l’accouchement et sur ce que vous devez savoir avant de donner naissance.

Je m’appelle Julie et je suis une sage-femme qualifiée au service clientèle de Cryos. Je suis sage-femme depuis 6 ans et j’ai acquis mon expérience dans de nombreuses maternités différentes, y compris en Ouganda. Je partage sur le blog de Cryos mes connaissances spécialisées sur la fertilité, la grossesse et la naissance. J’espère vous rapprocher un peu plus de votre rêve d’avoir un enfant.

Julie
Julie
Cryos
[Tags]: