• Blog
PrivéBlogÊtre la mère non biologique d’un enfant de donneur : le témoignage de Lisa
Parents d’enfants conçus grâce à un donneur, LGBT

Être la mère non biologique d’un enfant de donneur : le témoignage de Lisa

Par Cryos | 8/10/2020
Être l’autre mère d’un enfant conçu grâce à un donneur

Lisa est Youtubeuse et mère de Teddy, qu’elle a eu avec sa femme, Lynsey. Lynsey est la mère biologique de Teddy. Lisa partage ici son expérience personnelle en tant que mère non biologique d’un enfant de donneur.

Devenir mère a été l’un des plus grands privilèges de ma vie. Il est d’autant plus spécial, car le lien que j’entretiens avec Teddy n’est pas un lien génétique. Je ne l’ai pas porté en moi et je n’ai pas connu la douleur de l’accouchement. Le lien qui existe entre lui et moi est un lien que nous avons établi ensemble. L’amour mutuel que nous nous vouons est né dès l’instant où il a tourné sa tête vers moi lorsqu’il a entendu le son de ma voix, avant même que sa mère, ma femme Lynsey, n’ait eu le temps de le prendre dans ses bras. Depuis, notre lien n’a cessé de se renforcer. Autrement dit, j’étais la première personne sur qui son regard s’est posé alors qu’il venait de venir au monde de façon spectaculaire à 18 h 01, un samedi du mois de mars 2019.

Le rêve de fonder une famille

Lynsey et moi avions activement essayé d’avoir un enfant pendant près de huit mois. Nous y sommes enfin parvenues grâce à une FIV en stimulation ovarienne douce, alors que nous rêvions de fonder une famille depuis bien plus longtemps. Nous envisageons d’avoir deux enfants. Ma femme a voulu être la première à essayer, non pas parce que je ne voulais pas tomber enceinte, mais plutôt, car elle voulait très clairement avoir un enfant biologique. D’autre part, cela reposait également sur des raisons pratiques et ennuyeuses d’ordre financier, c’est pourquoi il lui a semblé logique de porter notre premier enfant. De plus, l’âge ne jouait pas en notre faveur.

Teddy et sa mère Lisa

Pouvons-nous créer un lien ?

À aucun moment, le fait d’être la mère non biologique ne m’a inquiétée. Je n’ai jamais douté de ma capacité à aimer et prendre soin de l’enfant que ma femme allait mettre au monde. Je n’aurais jamais pu imaginer à quel point cet amour serait intense ni même comment il se développerait. Parce qu’il n’arrive pas par hasard. J’ai appris que les liens et les relations demandent des soins et de l’attention. Cela se traduisait notamment par des heures passées à le réconforter et à le bercer. Ce petit être sans défense n’a pas demandé à être là. C’était notre choix et c’est désormais mon devoir de l’aimer et de le protéger. C’est un devoir que je prends très au sérieux. 

Bien que Teddy est le portrait craché de Lynsey sur le plan physique, il a mon caractère. Il n’y a qu’une seule personne qui lui ait appris à parler avec ses mains ! Lorsque je vois Teddy apprendre et grandir, il me paraît évident que nous avons beaucoup de choses en commun : il me ressemble, tout comme il ressemble à sa mère.

Une famille

Je serais incapable de dire si l’amour que je voue à mon fils est le même que celui de Lynsey. Il m’est impossible de le comparer. Lorsqu’il est question de lui, nous réagissons un peu différemment. J’ai d’ores et déjà discuté avec d’autres mères non biologiques qui ont eu des témoignages similaires. Pour faire simple, je peux l’écouter pleurer alors que Lynsey en est incapable… En revanche, lorsqu’il se blesse, nous sommes toutes les deux désorientées. Bien que notre expérience en tant que mère de Teddy soit la même, elle est également très différente. Si vous voyez ce que je veux dire.

Teddy a deux mères

Lisa et Lynsey partagent leur vie avec le petit Teddy sur leur chaîne YouTube : Teddy Has Two Mams. Si vous n’êtes pas encore abonné à leur chaîne, nous vous recommandons sincèrement de découvrir leur chaîne YouTube.

Si vous êtes deux (futures) mères envisageant de passer par un donneur pour réaliser votre rêve de fonder une famille, commencez votre aventure en consultant ici la recherche de donneur de sperme gratuite de Cryos.