• Blog
PrivéBlog5 faits concernant les ovules et la fertilité
Fertilité

5 faits concernant les ovules et la fertilité

Par Cryos | 7/18/2022
Une femme pensant à sa fertilité et aux ovules

Vous vous êtes peut-être déjà demandé : quelle est la meilleure période pour concevoir un enfant et quand est-il trop tard ? Ou encore : est-il possible d’améliorer la qualité des ovules afin d’accroître les chances de tomber enceinte ? Dans cette publication, nous avons rassemblé 5 faits concernant les ovules et la fertilité. 

1. Combien d’ovules une femme possède-t-elle ?

Les femmes disposent d’environ 1 à 2 millions d’ovules à leur naissance. Ce nombre chute en moyenne à 300 000 à 400 000 au moment de la puberté. Chez les femmes, le début de la période de fertilité est marqué par l’ovulation et les menstruations. La fertilité correspond à la période pendant laquelle une femme est susceptible de tomber enceinte et de donner naissance.

2. Combien d’ovules une femme perd-elle chaque mois ?

Une fois que le cycle menstruel d’une femme a démarré, un ovule est ovulé et environ 1 000 ovules (immatures) sont perdus chaque mois. Le nombre d’ovules perdus chaque mois n’est pas influencé par un facteur contrôlable. Bien que le nombre d’ovules perdus chaque mois paraisse important, il n’y a aucune raison de s’inquiéter : le corps de la femme est conçu pour cela.

3. La qualité des ovules diminue-t-elle avec l’âge ?

La fertilité des femmes et la qualité des ovules diminuent avec l’âge. Chez les femmes, le pic de fertilité se situe entre 20 et 30 ans. La fertilité diminue graduellement pendant la trentaine et notamment après 35 ans. Veuillez noter que le déclin de la fertilité est lié à une diminution normale, liée à l’âge, du nombre d’ovules restant dans les ovaires d’une femme.

Si vous souhaitez avoir des enfants après 35 ans, il vous faudra peut-être avoir recours à l’insémination artificielle. En fonction de la fertilité de votre partenaire, vous devrez peut-être utiliser du sperme de donneur. Si vous avez besoin d’aide pour l’insémination artificielle, cliquez sur les liens pour en savoir plus sur le traitement par IUI, le traitement par ICI, le traitement par FIV ou le traitement par ICSI

Faits concernant les ovules et la fertilité

En ce qui concerne la qualité, il faut savoir que les ovules commencent à se diviser chaque mois avant l’ovulation. Pour les ovules plus anciens, le risque d’erreurs lors du processus de division est accru. Il est donc possible que certains ovules contiennent un nombre anormal de chromosomes. Par conséquent, les chances d’avoir un enfant atteint de troubles du développement ou du syndrome de Down augmentent avec l’âge. Les ovules les plus appropriés sont donc ceux qui sont prêts à atteindre leur maturité lorsque vous avez la vingtaine. Les ovules de moindre qualité sont ceux qui attendent patiemment et qui restent à mesure que vous vieillissez.

4. Combien d’ovules une femme possède-t-elle à 40 ans ?

Il est difficile de dire avec précision combien d’ovules une femme possède à 40 ans. Le nombre d’ovules restants diffère d’une femme à une autre et peut être influencé par de nombreux facteurs comme le tabagisme. En général, à l’âge de 40 ans, il y a moins de 5 % de chance de tomber enceinte par cycle. Ce faible pourcentage indique que certaines femmes doivent avoir recours au don d’ovules pour réaliser leur rêve d’avoir un enfant.

Certaines femmes naissent avec un nombre plus important d’ovules et leur période de fertilité peut être plus longue que celle des autres femmes. Si vous voulez en savoir plus sur votre fertilité, vous pouvez passer un test dans de nombreuses cliniques de fertilité. 

5. Est-il possible d’améliorer la qualité des ovules ?

Comme nous l’avons vu précédemment, la qualité des ovules est grandement influencée par l’âge. Les femmes ayant la vingtaine ont environ deux fois plus d’ovules de bonne qualité que les femmes dans la trentaine.

Malheureusement, vous ne pouvez pas améliorer directement la qualité de vos ovules et vous ne pouvez pas faire grand-chose en ce qui concerne le vieillissement. Toutefois, certaines choses vous permettent d’améliorer votre fertilité. En effet, vous pouvez améliorer votre fertilité en arrêtant de fumer, en réduisant votre consommation d’alcool et en gardant un poids normal et stable. Cliquez ici pour savoir comment améliorer votre fertilité.

Si vous êtes prêt à avoir un enfant et que vous envisagez d’avoir recours à du donneur de sperme, suivez le lien pour en savoir plus sur la grossesse avec sperme de donneur

Balises: