PrivéBlogFonder une famille – Comment se préparer à l’arrivée d’un bébé ?
Grossesse

Fonder une famille – Comment se préparer à l’arrivée d’un bébé ?

By Cryos | 11/8/2021
Comment se préparer à l’arrivée d’un bébé ? Nous répondons à cette question dans cet article.

Devenir un parent peut être un changement important dans la vie de certains. Que vous soyez une mère célibataire, un couple lesbien ou dans une relation hétérosexuelle, la venue d’un nourrisson est une expérience merveilleuse, mais difficile. Il peut être judicieux de préparer certaines choses avant son arrivée, aussi bien mentalement que physiquement. Il est bon de se préparer, puisque vous ne souhaiterez rien d’autre que de passer du temps avec votre bébé et dormir dès que possible. Le présent article vise à vous donner des conseils sur la manière de vous préparer à l’arrivée d’un nourrisson en vous donnant des exemples de choses à savoir et de ce qu’il faut préparer avant votre retour à la maison avec un nouveau-né blotti dans vos bras.

Comment se préparer à l’arrivée d’un bébé ?

Votre bébé sera là avant même que vous ne vous en rendiez compte. Cela peut être une situation excitante, mais également terrorisante. C’est pourquoi il est judicieux de s’informer sur la manière de se préparer à l’arrivée d’un bébé au préalable. En effet, le nombre d’éléments à préparer avant cet événement est élevé.

Par exemple :

  • Préparez une zone pour les nuits de votre bébé. Au cours de la première semaine, vous passerez probablement beaucoup de temps au contact de votre bébé, en le faisant dormir sur votre poitrine ou celle de votre partenaire. Le ministère de la Santé danois recommande de ne jamais s’endormir avec un bébé allongé sur vous. Par conséquent, il est préférable de placer le nouveau-né dans un berceau lorsque vous allez vous coucher ou si vous vous reposez. Il peut rapidement faire chaud lorsque vous vous allongez en contact avec la peau du bébé, étant donné que la température de votre corps aide à maintenir la température du bébé stable. Vous devez rester éveillé pour pouvoir évaluer si votre nourrisson a trop chaud lorsque vous êtes allongés au contact l’un de l’autre. Outre le fait que stabiliser la température du bébé, être en contact direct apporte d’autres bénéfices, tels que la stabilisation de la glycémie, l’augmentation de la production de lait, l’augmentation de l’attachement au nourrisson, la réduction des pleurs et la sécrétion de l’ocytocine, qui est une hormone de plaisir, chez le bébé et la mère.
  • Nourriture. Il est évident que la cuisine ne sera plus une priorité après la naissance du bébé. La majeure partie de la journée sera passée à être présente pour votre nouveau-né, à l’allaiter, à changer les couches et à dormir. Par conséquent, il peut être judicieux de préparer des plats à mettre au congélateur pour ne pas avoir à les préparer une fois le nourrisson arrivé. C’est une solution facile et rapide. N’hésitez pas à demander de l’aide à votre famille ou vos amis en matière de repas et d’éléments pratiques à la maison, notamment si vous êtes une mère célibataire. Il est essentiel de recevoir de l’aide de la part de votre famille et vos amis. Ils seront ravis de vous apporter de l’aide et la plupart des personnes savent qu’il peut être merveilleux, mais également difficile de passer du temps avec le bébé.
  • Rendre le foyer chaleureux. C’est une étape réelle de la préparation ! Préparez votre foyer et rendez-le chaleureux pour l’arrivée du bébé de sorte que vous n’ayez plus besoin de le nettoyer ou le ranger lorsque vous rentrez. Il est agréable de rentrer dans un logement propre et chaleureux pour que vous puissiez juste vous relaxer et dormir sans aucun stress.
  • Préparez les affaires du bébé. Il s’agit peut-être de l’une des tâches les plus palpitantes lorsque vous préparez l’arrivée du bébé. Il est judicieux de s’assurer que les vêtements du bébé sont lavés et prêts. Il est nécessaire d’acheter des petites couches et de préparer une table à langer. Certaines personnes souhaitent préparer la chambre du bébé avant son arrivée. Selon moi, il ne s’agit pas de la partie la plus importante, étant donné que le bébé dormira sans doute avec vous pour la première fois, de préférence dans un berceau à côté de votre lit. Ainsi, il est facile d’allaiter le bébé pendant la nuit et de le changer sans avoir besoin de trop se réveiller. Par ailleurs, le bébé n’utilisera pas sa chambre dans les premiers mois de sa vie, étant donné que les nourrissons passent la majeure partie de leur temps à dormir et manger.
  • Installez le siège bébé dans la voiture. Il est important de mettre en place un siège bébé dans la voiture, car il est illégal et dangereux de conduire avec un bébé mal attaché. Il est judicieux de préparer le siège bébé quelques semaines avant la date de l’accouchement. Ainsi, cette tâche n’est plus à faire si l’accouchement devait arriver plus tôt que prévu.
Mère célibataire par choix en train d’allaiter son enfant

L’allaitement – un travail à temps plein ?

Comme cela a été mentionné précédemment, le bébé passe une majeure partie de son temps à dormir et à manger. Il est rarement éveillé au début de sa vie. Le bébé doit pouvoir avoir un accès permanent à la poitrine de la maman et doit être allaité dès qu’il a faim. Il y a quelques années, une règle définissant qu’un bébé ne devait manger que toutes les 3 à 4 heures était appliquée. Cette règle est tout simplement fausse !

Un bébé doit pouvoir accéder librement au sein de la maman et au lait, car l’allaitement ne sert pas uniquement à rassasier le nouveau-né. L’allaitement apporte d’autres bénéfices et peut, entre autres, agir comme un acte de réconfort si le bébé n’arrive pas à se calmer, s’il est en colère ou s’il a juste besoin d’être près de vous. Il est important de ne jamais priver un bébé de l’allaitement. Une fois par heure ou plus est une fréquence normale. Cela est dû, en premier lieu, au fait que l’estomac du nourrisson ne peut pas contenir une grande quantité de nourriture. Par conséquent, un allaitement régulier est nécessaire.

En second lieu, le lait maternel est digéré rapidement. Il est donc normal, afin de maintenir une glycémie stable, que le bébé demande régulièrement le sein. Vous ne devez pas vous inquiéter d’une éventuelle prise de poids rapide de votre enfant. Il sera en mesure de réguler rapidement sa faim et sa glycémie.

Un allaitement fréquent n’est donc PAS un signe indiquant une faible quantité de lait ou une nutrition trop faible du lait, mais tout simplement le signe d’un bébé en bonne santé qui sait exactement ce dont il a besoin. L’allaitement implique également que vous soyez disponible à tout moment lorsque votre bébé en a besoin. Vous passerez généralement de nombreuses heures à allaiter votre bébé et il s’endormira probablement pendant ou après son repas. C’est normal. Vous pouvez essayer de placer le bébé dans le berceau ou restez tout simplement assis et profitez de l’instant de proximité. Ce temps passé ensemble est merveilleux. N’hésitez pas à accepter toute aide pratique offerte par votre famille et vos amis, car l’allaitement est un travail à temps plein. Vous n’aurez presque pas de temps libre pour toute autre activité, surtout au début.

Il est également important de mentionner que passer par le biberon plutôt que le sein représente tout autant de « travail ». Cela nécessite la même présence et le même temps avec votre bébé et peut contribuer à tous les éléments positifs de l’allaitement. Il n’est ni honteux ni mauvais de donner le biberon et vous n’en serez pas moins une bonne mère, quelle que soit la manière pour laquelle vous optez.

Il existe un grand nombre de mythes autour de la grossesse et de l’allaitement, auxquels nous avons essayé d’apporter des éléments de réponse dans cet article.

Un couple de lesbiennes dans leur intimité

Qu’en est-il de la vie intime avec son partenaire ?

Durant les premiers mois après l’accouchement, il peut être difficile de trouver l’énergie et d’avoir envie d’engager des activités conjugales avec votre partenaire. Peut-être avez-vous eu une déchirure au cours de l’accouchement et des points de suture, vous ressentez des douleurs ou vous n’en avez tout simplement pas l’envie. C’est tout à fait normal. Après l’accouchement, vous pouvez, en tant que femme, vous consacrer pleinement au bébé. Ainsi, tous les changements dans votre vie et l’intimité avec votre partenaire peuvent sembler devenir des exigences difficiles à gérer.

Devenir un parent peut s’avérer tout aussi difficile pour votre partenaire. Des émotions telles que la jalousie, l’impuissance et l’envie peuvent faire leur apparition. Il peut être difficile de concilier votre nouveau rôle de mère allaitante avec celui de partenaire sexuel. Si vous allaitez, vous aurez l’impression que votre besoin de proximité est satisfait, puisque votre corps est rempli d’ocytocine, l’hormone du plaisir. L’ocytocine est la même hormone que celle sécrétée lors de rapports sexuels. Par conséquent, certaines femmes se sentent pleinement satisfaites lorsqu’elles allaitent ou s’allongent contre leur bébé.

Les besoins de votre partenaire ne sont en revanche pas nécessairement satisfaits, étant donné que ce n’est pas lui/elle qui allaite ou qui est principalement en contact avec l’enfant. Il est important de prendre conscience et de ressentir les besoins de l’autre, même si cela peut être difficile. Votre partenaire peut avoir un besoin important d’être proche et intime avec vous, alors que le vôtre sera entièrement satisfait rien qu’en étant avec votre enfant. Si c’est votre cas, il peut être judicieux d’essayer de donner un peu de votre temps et de votre énergie à votre partenaire également. Cela ne signifie pas forcément par le biais d’un rapport sexuel. Embrassez-le, prenez-le dans vos bras.

Couple en pleine préparation pour l’arrivée d’un bébé

Quelle aide votre partenaire peut-il vous apporter ?

En tant que partenaire d’une nouvelle mère, vous pouvez facilement vous sentir délaissé(e) ou négligé(e). Toute l’énergie de la mère étant dirigée vers le bébé, vous pouvez avoir l’impression de ne pas être assez bon. Il est judicieux de trouver des tâches que vous pouvez partager entre vous. Par exemple : après l’allaitement du bébé, le partenaire peut être celui qui s’allonge contre le bébé. Cela peut également être des éléments plus pratiques, comme apporter un verre d’eau ou s’occuper de la lessive. Cela revient à faire sentir au partenaire qu’il est présent, entendu et reconnu pour ce qu’il fait. Il est important que le partenaire ait conscience qu’il doit activement apprendre à connaître l’enfant, aussi bien seul qu’en votre compagnie. Vous devez, en tant que nouvelle mère, accorder ce temps à votre partenaire. Être un parent est une simple question d’harmonie. Plus vous partagez vos expériences, plus vous aurez un sentiment d’harmonie bénéfique pour votre relation.

Si vous avez des enfants plus âgés, votre partenaire peut s’occuper d’eux en priorité tant que le bébé est jeune. Ils ont aussi besoin de reconnaissance et d’écoute, surtout lorsqu’un petit frère ou une petite sœur arrive à la maison. Il est important de solliciter les autres enfants dans les tâches relatives au nouveau-né. Ils peuvent par exemple changer le bébé, préparer le berceau, trouver une tétine ou d’autres tâches similaires. Je peux vous assurer qu’ils adoreront être impliqués !

Il peut également être judicieux « d’échanger » les responsabilités avec son partenaire : ainsi, la mère pourra passer du temps avec ses autres enfants et le partenaire pourra s’occuper du nourrisson. En tant que nouvelle maman, vous pouvez avoir l’impression de délaisser vos enfants plus âgés, car le nouveau-né vous demande beaucoup d’attention. Il est tout à fait normal de ressentir cela. Cela s’améliorera au fur et à mesure que le bébé grandit et vous demandera moins d’attention. Le plus important, c’est d’essayer de faire au mieux pour votre famille.

Comment se préparer à l’arrivée d’un bébé – relaxez-vous !

La meilleure façon de se préparer à l’arrivée d’un bébé consiste à se relaxer et à profiter du temps qu’il vous reste pour être l’écoute de vos propres besoins et de votre corps. Vous entendrez souvent votre entourage dire que vous devriez vous reposer tant que vous le pouvez encore. Il n’est pas possible de « dormir en avance ». Toutefois, lorsque vous approchez de la fin de la grossesse, vous vous sentirez souvent très fatiguée et épuisée. Par conséquent, vous devriez essayer de vous relaxer et de profiter du temps qu’il vous reste pour vous ou votre partenaire. Passez du temps l’un avec l’autre, sortez au restaurant, regardez un film ou toute autre chose que vous ne pourrez pas faire pendant un moment.  
Relaxez-vous et profitez de l’aventure. Sachez que vous n’êtes pas seule.  
 
Si vous êtes tombée enceinte en ayant recours du sperme de donneur de Cryos, nous aimerions recevoir votre témoignage. La déclaration de la grossesse est importante pour nous, de sorte que nous puissions mettre en place un suivi du nombre de grossesses pour chacun de nos donneurs. 

Je m’appelle Julie et je suis une sage-femme qualifiée au service clientèle de Cryos. Je suis sage-femme depuis 6 ans et j’ai acquis mon expérience dans de nombreuses maternités différentes, y compris en Ouganda. Je partage sur le blog de Cryos mes connaissances spécialisées sur la fertilité, la grossesse et la naissance. J’espère vous rapprocher un peu plus de votre rêve d’avoir un enfant.

Julie
Julie