• Blog
PrivéBlogLes premières semaines après l’accouchement : conseils de sage-femme
Grossesse

Les premières semaines après l’accouchement : conseils de sage-femme

Par Cryos | 1/18/2022
Une mère célibataire par choix et son nouveau-né

Pendant les premières semaines qui suivent l’accouchement, votre vie sera un mélange d’émotions et de changements. Vous pouvez vous sentir submergée par des émotions telles que l’impuissance, le doute, mais avant tout : le bonheur. Vous avez conçu et donné naissance à un bébé qui dépend à 100 % de vous pour sa survie. Il s’agit d’une chose merveilleuse, mais qui peut provoquer de l’anxiété.

Lorsque vous avez un bébé, les premières semaines, voire même années, sont difficiles. Désormais, votre vie se résume principalement à un bébé qui pleure, au manque de sommeil, à l’allaitement et aux couches. C’est une période à la fois merveilleuse et difficile. Dans cette publication, je vais vous préparer à ce à quoi vous pouvez vous attendre au cours des premières semaines de maternité, ainsi que vous partager certaines choses qu’il est bon de savoir après la naissance.

L’évolution de votre corps après l’accouchement

Après l’accouchement, vous passerez les premiers jours à l’hôpital ou à votre domicile. Que vous vous occupiez de votre bébé à la maison ou non dépend de la procédure appliquée par l’hôpital et de s’il s’agissait d’une naissance compliquée ou non. Dans tous les cas, votre corps vient d’accomplir un dur labeur et une prouesse qui vont encore le marquer pendant quelque temps. Voici certaines des choses auxquelles vous pouvez vous attendre dans les premiers jours après l’accouchement.

Changements corporels

Au cours de la grossesse, votre corps change et cela prendra du temps pour que ces changements s’effacent. Dans certains cas, ils ne disparaissent jamais. Au cours des premières semaines après l’accouchement, vous aurez toujours l’air d’être enceinte. Votre utérus a besoin de temps pour se recontracter entièrement, vos organes doivent se remettre en place et les muscles abdominaux ont été séparés. Cela prendra quelques semaines avant que votre ventre ait l’air normal et, au fil du temps, la couleur et la taille des vergetures diminueront. D’une façon générale, porter et donner naissance à un bébé peut laisser des traces et avoir un impact sur l’aspect de votre corps après l’accouchement.

Saignements

Au cours des premiers jours après l’accouchement, vous aurez quelques saignements, qui s’estomperont et deviendront de moins en moins importants au cours des prochaines semaines. Il est aussi tout à fait normal que quelques gros grumeaux de sang apparaissent, car des amas de sang peuvent avoir coagulé à l’intérieur de l’utérus. Ces derniers apparaissent principalement lorsque vous êtes debout ou sous la douche. Cela peut être effrayant, mais sachez que cela est tout à fait normal, du moment que cela diminue après quelques jours : gardez simplement un œil sur l’évolution. Contactez votre médecin si les saignements ne diminuent pas au bout de quelques jours ou si vous avez des caillots de sang, car cela peut indiquer que des restes de placenta ou de membrane amniotique doivent être retirés de l’utérus.

Déchirures et risques d’infection

Votre corps a besoin de temps pour récupérer après l’accouchement. Si vous avez eu des points de suture, les fils se résorberont d’eux-mêmes après quelques semaines ou devront être retirés par votre médecin. Vous en serez informée après l’accouchement.

Veillez à acheter un stock de grandes serviettes hygiéniques adaptées à vos sous-vêtements de grossesse. Je vous conseille de mettre quelques serviettes hygiéniques au congélateur avant la naissance : les serviettes gelées, enveloppées dans un tissu ou une chaussette, peuvent avoir un effet apaisant sur la déchirure dans les jours qui suivent l’accouchement. Vous devriez également éviter d’utiliser des tampons et des coupes menstruelles en raison du risque d’infection. Il en va de même pour les relations sexuelles non protégées et les baignades à la piscine.

Le grossissement et le gonflement de la déchirure ou une mauvaise odeur peuvent être un signe d’infection. Dans ce cas, contactez votre médecin.

Douleurs post-accouchement

Donner naissance est un dur labeur et tout votre corps sera douloureux après l’accouchement. De nombreuses personnes comparent l’accouchement à un marathon et vous devez vous attendre à ce que votre corps et votre esprit soient épuisés dans les jours qui suivent. C’est pourquoi je vous recommande de vous préparer à la venue de votre bébé avant sa naissance.

Il est également très commun d’avoir des crampes ou des douleurs post-accouchement. Les douleurs post-accouchement sont généralement pires si vous avez déjà donné naissance auparavant et elles ressemblent aux douleurs que vous ressentez pendant l’accouchement. Tout comme de vraies contractions, il s’agit de votre utérus qui se contracte. Il est recommandé de prendre du paracétamol et de l’ibuprofène après l’accouchement pour soulager la douleur. 

Le contact peau contre peau avec votre bébé est très important au début

Contact peau contre peau avec votre bébé

Le contact peau contre peau a des effets positifs pour vous et pour votre bébé. Lorsque vous et votre bébé êtes couchés ensemble, peau contre peau, cela libère de l’ocytocine (l’hormone du bien-être). Cette hormone permet de soulager la douleur, aide votre utérus à se contracter et stimule la production de lait. De plus, le contact peau contre peau contribue à stabiliser la glycémie et la température du bébé, tout en aidant à renforcer le lien entre le parent et l’enfant.

Étant donné que le bébé dort beaucoup pendant les premières semaines, le contact peau contre peau est un excellent moyen de garder votre bébé à proximité pendant qu’il dort, tout en apprenant à faire connaissance et à comprendre les signaux de votre bébé. De cette façon, votre bébé apprend à connaître votre odeur et peut accéder librement à votre sein, ce qui est très important lors des premiers jours jusqu’à ce que le lait monte.

Aller aux toilettes après l’accouchement

Au cours des premiers jours, vous risquez de ressentir des picotements lorsque vous allez aux toilettes, que vous ayez eu une déchirure pendant l’accouchement ou simplement de légères irritations/coupures de la peau. Vous pouvez soulager la douleur en utilisant une bouteille de rinçage ou une douchette avec de l’eau tiède et en vous rinçant pendant que vous faites pipi.

Les premières fois que vous irez à la selle, vous pourriez avoir peur que les points de suture lâchent. Vous aurez peut-être la sensation que la déchirure s’ouvre à nouveau, mais ce n’est pas le cas, alors ne vous inquiétez pas. Vous pouvez utiliser du papier toilette ou une compresse et le/la tenir contre le périnée, car cela vous donnera la sensation que tout reste bien en place. En outre, il est important de manger des aliments riches en fibres et de boire beaucoup d’eau pour que votre estomac fonctionne bien et ne pas être constipée.

Allaitement

Les mères expérimentées peuvent donner l’impression qu’il est très facile d’allaiter. Cependant, vous devrez apprendre et vous entraîner comme pour toute autre compétence. Il peut être difficile de commencer à allaiter, c’est pourquoi vous et votre bébé devez vous entraîner et apprendre ensemble.

Débuter en allaitement

Très rapidement après l’accouchement, il est temps de commencer à allaiter votre bébé. Pour bien débuter, observez la technique de succion de votre bébé. Si l’allaitement est douloureux, si vos mamelons sont courbés ou présentent des lésions, la technique de succion n’est peut-être pas la bonne. Votre sage-femme ou infirmière peut vous donner des conseils sur les techniques de succion adaptées.

Au cours des premiers jours, votre bébé se nourrit du colostrum, un lait épais et jaune qui n’est produit qu’en très petite quantité. Au bout de 3 à 4 jours, le « véritable » lait commence à monter et il est important que votre bébé puisse téter en fonction de ses besoins et s’alimente régulièrement. En outre, vous devez passer fréquemment d’un sein à l’autre, mais seulement jusqu’à la montée de lait. Les bébés naissent avec des réserves de glycogène et une couche supplémentaire de graisse (appelée « lunch box » dans certains pays), qui les aident à passer les premiers jours jusqu’à ce que le lait arrive. Étant donné que les bébés consomment ces réserves internes, il est tout à fait normal qu’ils perdent du poids pendant la première semaine après la naissance. Le bébé recommencera à prendre du poids lorsque l’allaitement sera bien en place.

Une fois que le lait est monté, il est important que votre bébé vide entièrement un sein avant de passer à l’autre. Très souvent, le sein est plus vide là où se trouve le menton de votre bébé. Par conséquent, il peut être utile de changer votre position d’allaitement de sorte que le sein soit vidé de tous les côtés.

Les débuts de l’allaitement peuvent être difficiles

À quelle fréquence faut-il allaiter ?

Au début, votre bébé doit s’alimenter au moins 8 fois par jour, voire plus de préférence.

Lorsque le lait est monté, vous devez allaiter au moins 6 fois par jour, toutes les 4 heures, voire plus de préférence. Les dernières études ont montré qu’un allaitement fréquent est bénéfique pour l’estomac du nouveau-né et il n’est pas inhabituel d’allaiter toutes les heures, aussi bien le jour que la nuit. Le lait maternel se digère facilement, c’est pourquoi votre bébé a besoin de repas fréquents et en petites quantités. Alors que le colostrum se transforme en lait de transition et que la production de lait augmente, l’estomac de votre bébé s’agrandit lentement.

Si vous laissez votre bébé accéder librement à votre sein, votre production de lait sera régulée en fonction de ses besoins. Plus vous allaitez, plus vous produisez de lait et moins vous allaitez, moins vous produisez de lait : c’est aussi simple que cela. Si vous produisez trop ou pas assez de lait, il peut être utile de contacter une sage-femme ou une infirmière pour obtenir des conseils.

Enfin, l’allaitement est associé à bien d’autres choses positives que le simple fait de se nourrir. Un allaitement fréquent n’est pas uniquement lié à la capacité de l’estomac, mais également aux besoins de votre bébé en matière de sécurité, de proximité et de repos.

Allaiter pendant la nuit

Étant donné que l’estomac d’un bébé est petit et ne peut pas contenir une grande quantité de lait, il est normal que les bébés se réveillent fréquemment pendant la nuit et demandent de la nourriture. Bien que cela vous privera d’une bonne nuit de sommeil, l’allaitement pendant la nuit s’accompagne de nombreux aspects positifs pour vous et votre bébé. Tout d’abord, votre production de lait augmente pendant la nuit, c’est pourquoi l’allaitement pendant la nuit contribue à augmenter vos réserves de lait. Cela peut également aider à calmer votre bébé, car le lait maternel contient des hormones apaisantes qui favorisent le sommeil.

Lorsque vous allaitez pendant la nuit, il est recommandé de s’allonger et d’avoir un éclairage tamisé, de sorte que votre bébé apprenne rapidement que la nuit est dédiée au sommeil.

Comment savoir que mon bébé a faim ?

Il est recommandé de commencer à allaiter dès que votre bébé montre des signes précoces de faim. Dans le cas contraire, il pourrait commencer à pleurer, ce qui rend l’allaitement difficile. Différents signes vous montrent que vous devez allaiter votre bébé :

Signes précoces

  • Votre bébé claque des lèvres et se lèche les lèvres
  • Votre bébé ouvre et ferme sa bouche
  • Votre bébé se suce les lèvres, la langue et les mains

Signes actifs

  • Votre bébé cherche le sein de la personne qui le porte
  • Votre bébé essaie de se mettre en position d’allaitement
  • Votre bébé devient agité et gigote
  • Votre bébé gémit et respire rapidement

Signes tardifs

  • Votre bébé bouge fébrilement sa tête d’un côté à l’autre
  • Votre bébé pleure

Si l’allaitement ne fonctionne pas

Parfois, l’allaitement ne fonctionne pas ou certaines personnes ne ressentent pas du tout le désir d’allaiter. Il peut y avoir différentes raisons à cela et certaines femmes le ressentent comment un échec. En tant que nouvelle maman, vous êtes vulnérable et il est tout à fait normal d’être déçue que l’allaitement n’ait pas fonctionné si c’est quelque chose dont vous aviez envie. N’oubliez pas que chaque femme est différente et que l’allaitement ne fait pas de vous une meilleure mère.

Le bien-être de votre bébé : choses à savoir en tant que nouvelle maman

Les nouvelles mamans sont très souvent inquiètes au sujet du bien-être de leur bébé et de leur épanouissement.

  • Mon bébé est-il suffisamment nourri ?
  • Mon bébé gagne-t-il du poids ?
  • Est-il normal que mon bébé dorme autant ?

Vous découvrirez ci-dessous ce à quoi vous pouvez vous attendre au cours des premières semaines.

Sommeil et contact visuel

Au début, il est tout à fait normal que votre bébé passe le plus clair de son temps à dormir. Cependant, il doit également y avoir des périodes où il est réveillé et alerte. Votre bébé n’est pas encore capable de maintenir le contact visuel et ses yeux papillonnent d’un point à un autre. La présence et le contact visuel, qui augmentera au cours des prochaines semaines, sont très importants pour le développement de votre bébé.

Un bébé heureux et épanoui au début de sa vie

Les signes qui montrent que votre bébé est épanoui

  • Votre bébé montre de l’intérêt et se réveille pour l’allaitement au moins 6 à 8 fois par jour.
  • Votre bébé est calme la plupart du temps et n’est pas faible, agité ou constamment en train de pleurer.
  • Votre bébé a ses couches mouillées au moins 6 fois par jour et a des selles qui correspondent à son âge.
  • Votre bébé a une couleur de peau normale (pas grise, pâle ou très jaune).

Soins liés au cordon ombilical

Une fois que le cordon ombilical a été coupé, il en reste un petit morceau au niveau du nombril. Ce morceau va sécher naturellement et tomber au cours des prochaines semaines. Veillez à ce qu’il reste propre et sec et à ce que la couche ne soit pas trop serrée sur le nombril : elle doit être positionnée sans serrer ou repliée sous le nombril. Du sang peut apparaître lorsque le morceau restant de cordon ombilical commence à tomber : vous pouvez le nettoyer en douceur avec un coton et de l’eau propre. Il peut également s’en dégager une certaine odeur.

Si le morceau de cordon ombilical n’est pas encore tombé lorsque vous donnez le bain à votre bébé, veillez à ne pas utiliser la même eau pour laver le visage de votre bébé que celle utilisée pour laver le corps. Le visage doit être lavé avec de l’eau propre pour éviter tout risque d’inflammation des yeux.

Boutons de chaleur et boutons hormonaux (acné du nourrisson)

Votre bébé peut avoir des boutons de chaleur ou des boutons d’acné, aussi bien sur le corps que sur le visage. Les boutons d’acné sont tout à fait habituels et sont causés par les hormones de la mère. Les boutons de chaleur peuvent apparaître si le bébé a été un peu trop enveloppé et qu’il a trop chaud. Pensez à toucher la nuque de votre bébé : si elle est chaude et sèche, votre bébé est à l’aise. Si elle est très chaude et humide, votre bébé a trop chaud. Si elle est froide, votre bébé a trop froid. Les nouveau-nés ont du mal à réguler leur propre température et sont facilement affectés par l’environnement. C’est pourquoi il est important de savoir si votre bébé a trop chaud ou trop froid, que vous soyez peau contre peau ou lors d’une balade en poussette.

Si sa peau devient jaune

La plupart des bébés ont la peau qui devient légèrement jaune 2-3 jours après la naissance. Il s’agit d’un signe de jaunisse physiologique, qui se produit chez environ 60 % des nouveau-nés et disparaît d’elle-même au bout de quelques semaines. Si votre bébé ne présente pas de couleur jaune prononcée dans les yeux et sur le corps, il n’est pas léthargique. Si vous êtes inquiète, consultez votre médecin pour faire le point. Il a été démontré que l’allaitement fréquent permet de diminuer le risque de jaunisse chez les nouveau-nés.

Visites de la famille et des amis

Dès que votre bébé est né, tout le monde souhaite vous rendre-visite pour vous féliciter et vous apporter des cadeaux. Vous avez également probablement hâte de montrer votre beau bébé à votre famille et à vos amis. Cependant, il peut être judicieux de limiter les visites au cours des premières semaines, car le repos et le sommeil sont essentiels pour commencer à allaiter et pour que vous preniez l’habitude de votre nouvelle vie en tant que maman. Avant de recevoir de la visite, il peut être utile de réfléchir à ce que vous ressentez à l’idée d’allaiter en présence de votre famille ou de vos amis, à ce que vous attendez de vos invités et à ce qu’ils pourraient attendre de vous ?

S’occuper d’un nouveau-né est assez difficile sans avoir à s’occuper d’invités. À la place, laissez-les s’occuper de vous et demandez-leur d’amener du pain ou un gâteau et de faire leur propre café. Ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas passé l’aspirateur ou fait la lessive avant leur arrivée. Invitez uniquement les personnes les plus importantes pour vous dans votre bulle et profitez de ce moment de calme et de sérénité en famille. Il est toujours utile de demander de l’aide : consultez le témoignage d’Ellen, mère célibataire par choix, qui décrit comment « il faut tout un village pour élever un enfant ».

Si vous avez apprécié cette publication sur les premières semaines après l’accouchement, nous vous recommandons les autres publications de notre sage-femme Julie. Vous apprécierez probablement notre publication sur le régime alimentaire et la grossesse ou encore celle sur ce que vous devez savoir avant l’accouchement.

Je m’appelle Julie et je suis une sage-femme qualifiée au service clientèle de Cryos. Je suis sage-femme depuis 6 ans et j’ai acquis mon expérience dans de nombreuses maternités différentes, y compris en Ouganda. Je partage sur le blog de Cryos mes connaissances spécialisées sur la fertilité, la grossesse et la naissance. J’espère vous rapprocher un peu plus de votre rêve d’avoir un enfant.

Julie
Julie
Balises: