• Blog
PrivéBlogQue faire pendant les deux semaines d’attente
Grossesse

Que faire pendant les deux semaines d’attente

Par Cryos | 7/4/2022
Une femme pensant à ce qu’elle peut faire pendant les deux semaines d’attente

Découvrez ce qui se passe dans votre corps pendant les deux semaines d’attente et obtenez des conseils pour rendre l’attente moins longue.

Les deux semaines d’attente correspondent à la période s’écoulant entre l’ovulation et la fécondation possible de l’ovule et la période à partir de laquelle le test de grossesse peut être réalisé. Les deux semaines d’attente peuvent être stressantes et déroutantes si vous essayez de concevoir un enfant.

Symptômes des deux semaines d’attente

Il peut être utile de savoir ce qui arrive au corps pendant cette période et quels sont les symptômes pouvant émerger pendant les deux semaines d’attente. Beaucoup de femmes essayent de se convaincre que la moindre douleur peut être le signe précoce d’une grossesse. Toutefois, certains symptômes de la grossesse sont similaires à ceux des menstruations à venir. De plus, les symptômes de la grossesse peuvent varier d’une femme à une autre.

Seul un test de grossesse sera en mesure de vous dire si vous êtes enceinte ou non.

Semaine 1 après l’ovulation :

Le moment où l’ovaire libère un ovule est appelé l’ovulation. Lorsque l’ovulation commence, la femme entre dans la phase lutéale du cycle menstruel. Cette phase prend fin avec une période de menstruation, sauf en cas de grossesse. Pendant la première partie de la phase lutéale, la femme ne ressent aucun symptôme de grossesse. Une femme commence à ressentir des symptômes de grossesse uniquement lorsqu’un ovule fécondé atteint l’utérus et s’implante dans la paroi utérine. L’implantation s’effectue 6-12 jours après la fécondation.

Les symptômes perceptibles sont alors les suivants :

  • Ballonnements
  • Poitrine sensible
  • Mamelons sensibles
  • Fringales
  • Maux de tête

Si vous souhaitez en lire davantage sur le corps et son développement lors de la grossesse, suivez le lien pour lire notre article de blog sur le sujet.

Les maux de tête peuvent être un symptôme de grossesse se manifestant pendant les deux semaines d’attente.

Jours 7-10 des deux semaines d’attente :

L’un des signes précoces de la grossesse est le saignement dû à l’implantation. Les saignements d’implantation surviennent lorsqu’un ovule fécondé s’implante dans la paroi utérine. Cela arrive à environ un tiers des femmes. Ces saignements ponctuels durent souvent un à deux jours et sont très légers. Toutefois, même si une femme a des saignements d’implantation, il est encore trop tôt pour détecter une grossesse à l’aide d’un test de grossesse. De plus, les saignements peuvent être causés par un autre facteur que la grossesse. C’est également au cours de l’implantation que le corps commence à produire du HCG (l’hormone de grossesse).

Jours 11-14 – les derniers jours des deux semaines d’attente :

Lors des derniers jours des deux semaines d’attente, le taux de HCG peut être suffisamment élevé pour provoquer les symptômes de grossesse. Il s’agit également du moment dans le cycle menstruel pendant lequel vous êtes le plus susceptible de ressentir des symptômes liés à vos règles. Ces symptômes peuvent être confondus avec les premiers symptômes de grossesse.

À ce stade, certains des symptômes de la grossesse peuvent être les suivants :

  • Augmentation de l’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Sens de l’odorat sensible
  • Fatigue
  • Envies d’uriner plus fréquentes
  • Crampes ou diarrhée
  • Assombrissement des mamelons

Veuillez également noter que certaines femmes ne ressentent aucun symptôme précoce de grossesse, ce qui est tout à fait normal. Si vous avez des nausées, vous trouverez des informations utiles dans notre article concernant le régime alimentaire pendant la grossesse.

Une femme ayant des crampes comme symptôme de grossesse

Que faire (ou que ne faut-il pas faire) lors des deux semaines d’attente

Les deux semaines d’attente peuvent paraître sans fin. Cela peut paraître encore plus frustrant si vous suivez un traitement de fertilité et que vous êtes tiraillée par un certain nombre de questions.

Voici 3 conseils pour survivre pendant les deux semaines d’attente qui, espérons-le, rendront l’attente plus supportable.

1. Ne laissez pas le stress lié aux symptômes de la grossesse (ou l’absence de symptômes) vous envahir

Comme mentionné précédemment, certains symptômes de la grossesse sont similaires à ceux des règles. De plus, il est tout à fait normal de ne ressentir aucun symptôme précoce, même si vous êtes enceinte. Par conséquent, essayez de ne pas trop penser à ce que ressent votre corps, d’analyser le moindre changement ou de stresser si vous ne ressentez rien.

2. Appréciez le temps qui passe et trouvez une occupation

Au lieu de rester assise à attendre et compter les jours, nous vous recommandons de profiter des deux semaines d’attente pour faire tout ce que vous aimez faire. Si vous passez cette période à faire des choses que vous aimez, vous consacrerez moins de temps à vous inquiéter et à vous questionner. Alors, occupez votre temps en travaillant, en rencontrant des amis ou en sortant avec votre partenaire : quelle que soit l’activité, prenez-y du plaisir !

3. Obtenez le soutien de votre famille, de vos amis ou d’un thérapeute

N’oubliez pas : quelle que soit la situation dans laquelle vous vous trouvez, vous n’êtes jamais seule. Il peut s’avérer très utile d’avoir une personne à vos côtés avec laquelle vous pouvez parler de tout ce que vous avez en tête. Cela peut se faire en ligne, sur des forums ou des groupes (groupe Facebook « Family Dreams »), avec des personnes qui ont vécu la même chose que vous. Il peut s’agir de vos amis ou de votre famille, ou même d’un thérapeute. Rappelez-vous que vous ne devez pas traverser tout cela toute seule.

Puis-je boire de l’alcool pendant les deux semaines d’attente ?

En principe, vous devriez éviter de boire de l’alcool pendant les deux semaines d’attente. Les premières semaines après la conception peuvent être critiques. C’est pourquoi il vaut mieux prendre des précautions. Toutefois, vous ne devez pas vous en vouloir si vous avez pris un ou deux verres avant de constater que le test de grossesse est positif.

Balises: