PrivéPour les parentsComment parler à votre enfant du fait qu’il ait été conçu grâce à un donneur ?

    Comment parler à votre enfant du fait qu’il ait été conçu grâce à un donneur?

    En tant que parent d’un enfant conçu grâce à un donneur, vous avez sûrement déjà réfléchi à comment parler du donneur à votre enfant. Ici, vous trouverez des inspirations et conseils quant à la façon de parler à votre enfant du fait qu’il ait été conçu grâce à un donneur et le bon moment pour aborder le sujet.


    Très souvent, les enfants se posent des questions sur leur identité et leurs origines. Ces connaissances les aident à commencer à écrire leur propre histoire et à comprendre ce que cela signifie d’appartenir à une famille. Pour les enfants conçus grâce à un donneur, l’histoire est légèrement différente de la métaphore des abeilles qui butinent les fleurs. Lorsque vous concevez un enfant grâce à un donneur de sperme, il est conseillé de réfléchir à l’avance à comment vous allez parler à votre enfant de sa conception. 

    Une maman parle à son enfant conçu grâce à un donneur des donneurs de sperme qui aident les femmes du monde entier

    À quel moment parler à votre enfant du donneur? 

    Certains parents commencent à parler de la conception par « un gentil monsieur nous a aidés à réaliser notre plus grand rêve » alors que leur enfant n’est encore qu’un bébé. D’autres préfèrent attendre un peu plus longtemps. Bien évidemment, le meilleur moment et la meilleure façon d’en parler sont des aspects très personnels et dépendent également de la structure de votre famille. Les enfants qui grandissent avec des mères lesbiennes ou une mère célibataire peuvent commencer à poser des questions très tôt lorsqu’ils réalisent que d’autres enfants ont un papa. Les parents hétérosexuels d’enfants conçus grâce à des donneurs devront en parler d’eux-mêmes à un moment. La recommandation générale, qui est également soutenue par Susan Golombok, Professeur en recherche sur les questions familiales, est la suivante : le plus tôt sera le mieux.

    Commencer à en parler tôt présente de nombreux avantages pour vous et votre enfant, notamment:

    • Vous maîtrisez votre histoire. Au début, vous ne saurez probablement pas exactement ce que vous souhaitez dire ou comment vous préférez parler du donneur. Si vous commencez tôt, alors que votre enfant est encore bébé, vous aurez l’occasion de vous entraîner à raconter l’histoire et de prendre confiance avant que votre enfant grandisse et commence à poser des questions. 
    • Vous évitez les secrets. Selon le Donor Conception Network, (réseau de conception par donneur), votre enfant devrait idéalement grandir sans se souvenir du moment où il a appris qu’il avait été conçu grâce à un donneur. En étant honnête et en parlant du donneur dès le début, en parlant devient un processus plutôt qu’un événement et votre enfant n’aura pas la sensation que quelque chose a été gardé secret.
    • Votre relation sera probablement meilleure. Les études menées par Susan Golombok, Professeur en recherche sur les questions familiales, montrent que les enfants qui sont informés très jeunes (avant d’avoir l’âge d’aller à l’école ou de préférence plus tôt) sont plus proches de leurs parents en grandissant et ressentent des sentiments plus positifs quant au fait d’avoir été conçus grâce à un donneur.

     

    Maman parlant à son enfant de la conception par donneur en changeant sa couche

    Témoignages personnels : parler à votre enfant de la conception par donneur 

    Les parents et enfants conçus grâce à un donneur trouvent très souvent des façons créatives de parler du donneur de sperme et d’expliquer l’histoire de leur famille. Dans la conférence TED ci-dessous, Veerle Provoost, philosophe et sociologue, partage des exemples issus de ses entretiens avec des enfants conçus par donneur et leurs parents. 

    Si vous n’êtes pas sûr(e) de comment parler à votre enfant du donneur, il vous sera peut-être utile de découvrir comment d’autres parents parlent à leurs enfants de la conception par donneur. Les publications suivantes recueillent toutes des témoignages de parents ayant conçu des enfants grâce à un donneur qui partagent leur expérience et leurs conseils sur la façon d’en parler à votre enfant. 

     

    Une mère et sa famille lisent un livre pour enfants sur la conception par donneur

    Livre pour enfants expliquant la conception par donneur

    Une fois le moment venu, il vous sera peut-être utile de vous aider d’un livre pour enfant qui explique la conception par donneur ou les différentes structures de familles. Ci-dessous, nous avons répertorié une liste de livres utiles en anglais, mais il existe d’excellents livres pour enfants à ce sujet dans de nombreuses langues. Une autre possibilité est de créer un livre personnalisé à propos de votre enfant et de sa conception. Ceci peut prendre la forme d’un album de souvenirs ou d’un album photo personnalisé, que vous pourrez lire avec votre enfant.

    Great books for donor-conceived children

     

    Autres conseils sur la façon de parler à votre enfant du donneur

    Il est tout à fait normal de rechercher des conseils sur la façon d’aborder le sujet avec votre enfant et cela peut être d’une grande aide. Mais n’oubliez jamais qu’en tant que parent, vous êtes la personne qui connaît le mieux votre enfant et vous êtes donc la personne la mieux placée pour savoir comment lui en parler.
    Ici, nous avons recueilli quelques conseils généraux sur la façon de parler à votre enfant du fait qu’il ait été conçu grâce à un donneur. 

    • Soyez fiers de votre famille et de son histoire
    • Gardez la conversation ouverte
    • N’oubliez pas que vous serez toujours leurs parents
    • Respectez l’histoire de votre enfant

     

    Soyez fiers de votre famille et de son histoire

    De nos jours, il est fortement recommandé aux parents d’enfants conçus grâce à un donneur d’avoir l’esprit ouvert et d’être fiers de leur famille. Vous n’avez pas besoin d’en faire des tonnes, mais, en parlant normalement et ouvertement de la conception par donneur à votre enfant et aux autres personnes, votre enfant sera plus à l’aise et sera aussi fier de son histoire. Il est important qu’un enfant sache d’où il vient pour construire son identité. Faites-lui savoir qu’il/elle a été extrêmement désiré(e) et que la générosité d’une autre personne, qui souhaitait également sa naissance, a rendu tout cela possible. C’est quelque chose dont votre enfant peut être fier.   

    Garder la conversation ouverte 

    Parler à votre enfant du donneur est un processus continu. Alors qu’il grandit, votre enfant peut se poser de nouvelles questions ou ressentir d’autres émotions. Il est important que vous aidiez votre enfant à répondre à ces questions. Vous n’aurez peut-être pas toutes les réponses, mais entretenir un dialogue ouvert et honnête aidera votre enfant à se sentir à l’aise et à parler de ses questions et inquiétudes. Partagez les informations que vous avez et parlez de façon positive du donneur. Toutefois, veillez à ne pas trop en faire ou à donner à votre enfant des attentes irréalistes en ce qui concerne le donneur. N’oubliez pas que votre enfant pourrait essayer de contacter le donneur un jour ou l’autre. 

    N’oubliez pas que vous serez toujours leurs parents

    Certains parents s’inquiètent de la façon dont leurs enfants réagiront en apprenant que le lien qui vous unit n’est pas biologique. En effet, ceci pourrait susciter des questions, des frustrations, etc. à certains moments, en particulier si vous n’en avez pas parlé à l’enfant lorsqu’il était très jeune. N’oubliez pas que ce n’est pas la génétique qui fait une famille, mais le lien social, vos traditions et rituels, l’amour entre vous et le fait d’être là les uns pour les autres. Votre enfant sait pertinemment qui sont les membres de sa famille, même si sa curiosité le pousse à rechercher son donneur ou les enfants du même donneur. Ce n’est pas parce que votre enfant connaît son donneur qu’il vous abandonnera ou vous aimera moins. 

    Respectez l’histoire de votre enfant 

    Au cours des premières années, c’est à vous de raconter à votre enfant l’histoire de sa naissance. Il peut également être intéressant d’en parler aux autres, comme à son instituteur ou institutrice, de sorte que l’histoire de votre enfant soit aussi prise en compte lorsque ses camarades apprendront l’histoire des abeilles qui butinent les fleurs. Toutefois, il arrivera le moment où votre enfant sera suffisamment âgé pour décider de lui-même quand et à qui il souhaite parler du donneur. À ce moment, il partagera sa propre histoire, et non plus la vôtre. En tant que parent, vous devez respecter l’histoire que votre enfant se construit et qu’il choisit de raconter.  

    Si vous souhaitez davantage de conseils sur le fait de parler à votre enfant de sa conception, vous pouvez lire cette publication traitant de comment parler à votre enfant du fait qu’il ait été conçu grâce à un donneur.