PrivéPour les parentsEntrer en contact avec le donneur de sperme

    Entrer en contact avec le donneur de sperme

    Pour certaines personnes, il est suffisant de connaître les informations de base à propos de leur donneur. D’autres sont plus curieuses et souhaitent en savoir plus sur ses origines génétiques. Un jour, votre enfant pourrait demander à rencontrer son donneur. Dans ce cas, comment devriez-vous réagir et l’aider ?


    Si vous êtes parent d’un enfant conçu grâce à un donneur, vous lui avez probablement dit qu’il y a un gentil monsieur quelque part qui a contribué à la réalisation de votre rêve en donnant son sperme. Pour certains enfants, cette histoire et quelques détails peuvent être suffisants pour satisfaire leur curiosité relative à leurs origines. Pour d’autres, leur curiosité peut entraîner de nombreuses questions et parfois un désir de rencontrer un jour le donneur de sperme.

    Une enfant rencontre son donneur de sperme pour en apprendre plus sur ses origines génétiques

    Mon enfant souhaite rencontrer le donneur : que faire?

    Certains enfants sont curieux d’en savoir plus sur leur donneur, au-delà des informations fournies par le profil. Voici quelques conseils sur la façon de réagir en tant que parent, lorsque votre enfant veut rencontrer le donneur.  

    • Indiquez à votre enfant s’il est possible ou non de le contacter 
      Si votre enfant exprime le souhait de rencontrer le donneur, la première chose à faire est de lui indiquer si cela est possible ou non. S’agit-il d’un donneur à l’identité révélée ou non révélée ? Votre enfant est-il en âge de le contacter ? Chez Cryos, nous pouvons fournir les informations du donneur à l’identité révélée lorsque l’enfant atteint l’âge de 18 ans. Certains enfants demandent parfois très tôt s’ils peuvent rencontrer le donneur et un simple « oui » ou « non » devrait suffire à ce moment. 
       
    • Il est tout à fait normal de ressentir des sentiments mitigés, mais gardez-les pour vous 
      Si vous vous sentez mal à l’aise, nerveux ou même un peu anxieux quant au fait que votre enfant rencontre le donneur et d’autres parents génétiques, vous n’êtes pas seul. Bien évidemment, en tant que parent, il est normal de rechercher le bonheur et le bien-être de votre enfant. De nombreux parents d’enfants conçus grâce à des donneurs s’inquiètent que leur enfant cherche quelque chose chez le donneur qu’il ne trouve pas chez leurs parents. Ils s’inquiètent également de ce que leur enfant pourrait ou ne pourrait pas découvrir, et de l’influence que cela pourrait avoir sur la relation parents/enfant. Toutefois, vous devez comprendre qu’il ne s’agit pas de vous. Votre enfant cherche à en savoir plus sur lui-même, à trouver des réponses quant à sa propre identité et à en apprendre plus sur ses origines et peut-être même sur ses antécédents médicaux. Essayez de mettre vos sentiments de côté et assurez-vous que votre enfant soit à l’aise lorsqu’il vous en parle. Si vous percevez sa curiosité comme une trahison ou si vous vous sentez blessé(e), vous risquez que votre enfant ne se confie plus à vous à ce sujet. 
       
    • Aidez votre enfant à se préparer pour la prise de contact  
      Contacter le donneur sera probablement aussi stressant pour votre enfant que pour vous. En tant que parent, vous devez l’aider à se préparer en parlant ouvertement de comment aborder le donneur. Demandez à votre enfant ce qu’il attend et ce qu’il espère de cette rencontre. Vous devriez également aborder avec votre enfant la possibilité que le donneur ne soit pas joignable ou ne souhaite pas s’engager dans davantage de contacts. Nous avons répertorié ci-dessous certaines des éventualités possibles lors du contact avec un donneur.
       
    • Assurez-vous que votre enfant sait que vous êtes là pour lui, quel que soit le résultat
      Si votre enfant souhaite contacter le donneur, vous n’avez que deux options : le soutenir ou non. Cela peut paraître un peu rude, mais réfléchissez-y. Si votre enfant a envie de contacter le donneur, il y a des chances qu’il le fasse avec ou sans votre aide. Par ailleurs, vous préférerez sûrement être avec votre enfant lorsqu’il/elle parlera avec son donneur ou le rencontrera pour la première fois. Votre enfant fera probablement face à un torrent d’émotions et il ne trouvera peut-être pas ce qu’il recherche. Il existe toujours un risque qu’il/elle soit rejeté(e) par le donneur ou par sa famille et, dans ces situations, votre enfant aura besoin de réconfort et de soutien, de préférence venant de ses parents. Un rejet provient du donneur : de sa situation familiale, de ses inquiétudes ou de son manque de compréhension. Le rejet n’est aucunement lié à l’enfant, mais votre enfant aura probablement besoin que les personnes qui l’aiment le lui rappellent. 

     

    Jeune femme conçue grâce à un donneur hésitant à entrer en contact avec son donneur de sperme

    Comment entrer en contact avec le donneur de sperme ? 

    Comment votre enfant peut-il entrer en contact avec le donneur ? Est-ce possible ? Tout dépend de si l’identité du donneur est révélée ou non

    Contacter un donneur à l’identité révélée

    S’il s’agit d’un donneur de sperme à l’identité révélée, votre enfant peut contacter Cryos à l’âge de 18 ans afin d’obtenir ses informations d’identification. Ces informations ont été fournies par le donneur au moment du don et comprennent son nom complet, l’adresse donnée à Cryos et sa date de naissance. À l’aide de ces informations, les enfants peuvent essayer d’entrer en contact avec le donneur s’ils le souhaitent. Pour obtenir les informations auprès de Cryos, votre enfant doit présenter un certificat d’enfant de donneur. Veuillez contacter notre service clientèle Customer Care afin d’obtenir un certificat d’enfant de donneur pour votre enfant. 

    S’il s’agit d’un donneur à l’identité non révélée

    Certains donneurs sont très heureux d’aider les autres à réaliser leur rêve d’avoir un enfant, mais ils n’ont pas l’intention ou le souhait d’en savoir plus sur les enfants qui ont été conçus grâce à leurs dons. Il s’agit de donneurs à l’identité non révélée. Ils peuvent disposer d’un profil de base ou détaillé. Ils ont tous en commun d’avoir choisi de ne pas être contactés par les enfants conçus grâce à leurs dons. Cela signifie que Cryos ne fournira jamais d’informations supplémentaires à propos de ces donneurs que celles qui sont déjà mentionnées dans leur profil.  

    Cependant, grâce aux services de test ADN, il existe une possibilité que les enfants et les donneurs se retrouvent, même si leur identité n’a pas été révélée. Les enfants du même donneur de sperme peuvent se retrouver par l’intermédiaire de leurs familles et vous devriez vous préparer, ainsi que votre enfant, à cette éventualité.

      

    Jeune homme parlant à sa mère avant de contacter son donneur de sperme

    À quoi s’attendre lors du contact avec le donneur de sperme

    Si votre enfant se pose des questions par rapport au donneur, il est recommandé d’être aussi ouvert que possible et de lui apporter votre soutien. En tant que parent, vous devriez également préparer votre enfant aux différentes éventualités s’il décide d’enquêter sur ses origines génétiques. Avec un peu de chance, le donneur sera ouvert au contact et aidera votre enfant en répondant à ses questions. Cependant, il peut arriver des situations moins heureuses et votre enfant devrait les connaître ainsi que les prendre en compte avant de contacter le donneur ou d’autres parents génétiques. 

    • Le donneur pourrait ne pas être ce que votre enfant avait imaginé ou espéré. Beaucoup de choses peuvent se passer en plus de 18 ans et il pourrait très bien avoir une vie complètement différente de celle qu’il menait au moment des dons. Discutez avec votre enfant de ses attentes et de l’éventualité selon laquelle le donneur serait quelqu’un d’entièrement différent. Quoiqu’il arrive, il s’agit d’une superbe personne pour vous avoir aidé à mettre votre enfant au monde, mais il n’est (probablement) pas un superhéros.

    • Par ailleurs, il n’y a malheureusement aucune garantie que le donneur soit encore en vie au moment où votre enfant sera en âge de le contacter. 

    • Le donneur peut également ne pas souhaiter discuter avec ses descendants ni vouloir les rencontrer. Si un donneur à l’identité révélée a donné son accord pour être contacté à l’avenir par les enfants conçus grâce à ses dons, ce n’est pas le cas des donneurs dont l’identité n’est pas révélée. En cas de tentative, il existe donc un risque qu’il rejette toute forme de contact. Ceci est également valable pour les donneurs à l’identité révélée qui auraient changé d’avis depuis le moment où ils avaient donné leur accord. N’oubliez pas qu’il a donné son accord pour être contacté par ses descendants génétiques, mais qu’il ne s’est pas engagé à le faire.

    • Recourir à des tests génétiques ou s’impliquer dans certains groupes ou communautés sur les réseaux sociaux peut mener à la découverte d’autres enfants du même donneur, et il pourrait y en avoir plus que vous ne l’imaginez. Cependant, certains d’entre eux peuvent ne pas être au courant qu’ils ont été conçus grâce à un donneur. De plus, le donneur peut ne pas avoir parlé de ses dons aux membres de sa famille. C’est pourquoi il est recommandé d’adopter une extrême prudence et discrétion lorsque vous contactez des personnes liées génétiquement au donneur afin d’éviter de révéler d’éventuels secrets de famille.

     

    Les enfants conçus à l’aide d’un donneur ne souhaitent pas nécessairement rencontrer leur donneur 

    Sur cette page, nous approfondissons les possibilités et les éléments à prendre en compte lorsque vous contactez un donneur. Cependant, les enfants conçus à l’aide d’un donneur souhaitent-ils nécessairement rencontrer leur donneur ? La réponse est non. De nombreuses personnes conçues à l’aide d’un donneur se contentent tout à fait de savoir qu’un homme altruiste a aidé leur(s) parent(s) à les mettre au monde. Elles ne souhaitent pas nécessairement en savoir davantage sur le donneur. Apprenez-en plus ici sur les réflexions, les éléments à prendre en compte et les conseils provenant de personnes conçues à l’aide d’un donneur.

     

    Éléments à prendre en compte avant de contacter le donneur de sperme

    Certains parents sont curieux d’en savoir plus sur le donneur et certains enfants conçus par donneur pensent qu’ils ont le droit de connaître son identité. Toutefois, cette question a plusieurs facettes.

    Lorsque vous achetez du sperme directement auprès de Cryos, vous vous engagez à ne pas rechercher l’identité du donneur, ou toute autre information qui pourrait mener à la divulgation de son identité ou de l’identité d’autres enfants conçus grâce à son sperme. Cet engagement est valide que vous choisissiez un donneur à l’identité révélée ou non.

    N’oubliez pas que cette personne a donné son sperme pour vous aider, ainsi que d’autres personnes, à condition que son identité ne serait révélée, s’il a donné son accord, qu’aux enfants conçus grâce à son sperme à partir de leurs 18 ans. Toute autre tentative de rechercher des informations ou de le contacter constitue une violation de cet accord et de sa vie privée. Aussi curieux que vous puissiez être, il est recommandé de vous abstenir, de respecter l’engagement et d’être reconnaissant pour le cadeau que cet homme vous a fait.