PrivéPour les parentsExpériences de personnes conçues à l’aide d’un donneur

    Expériences de personnes conçues à l’aide d’un donneur

    En tant que parents, nous voulons savoir et comprendre ce que pensent et ressentent nos enfants afin de les aider et les soutenir le mieux possible. Découvrez-en plus sur les enfants conçus à l’aide d’un donneur grâce aux témoignages personnels et aux résultats des études portant sur les questions familiales.


    Si vous envisagez ou vous apprêtez à devenir le parent d’un enfant né grâce à un donneur, vous vous demandez peut-être ce que ce dernier peut ressentir. Il faut savoir qu’il n’y a pas de définition universelle. À l’exception d’une légère différence concernant l’histoire de leur origine, les personnes conçues à l’aide d’un donneur sont des personnes comme les autres : des individus complexes avec leurs propres pensées, émotions et attitudes. En d’autres termes, les personnes conçues à l’aide de donneurs sont toutes différentes et il en est de même pour leur ressenti quant à leur conception.

    Un enfant conçu grâce à un donneur se portant bien dans une structure familiale alternative

    Les personnes conçues à l’aide d’un donneur se portent généralement bien

    Susan Golombok est professeur en recherche sur les questions familiales et directrice du « Centre for Family Research » à l’Université de Cambridge. Elle a étudié les différents schémas familiaux, y compris ceux des enfants conçus à l’aide de donneurs, et a publié plusieurs ouvrages sur le sujet. Ses études montrent que les enfants nés grâce à des donneurs sont des enfants équilibrés, qui ne sont pas différents des enfants des autres familles. Elle explique également que les enfants nés grâce à des donneurs et ayant appris très tôt pour leur conception ne semblent pas troublés : soit ils ne sont pas très intéressés par leurs origines, soit ils souhaitent en savoir plus. Les enfants vivant dans différents schémas familiaux peuvent toutefois faire l’objet de stigmatisation : « la composition de leur famille n’affecte pas le bien-être de ces enfants, mais l'intolérance envers leur famille le fait.  »

    Vous pouvez en apprendre plus sur les découvertes de Susan Golombok et sur son dernier livre « We Are Family » ici.

    Éléments importants concernant les découvertes de Susan Golombok:

    • L’opinion publique a tendance à croire que la structure familiale compte beaucoup pour les enfants, mais elle est bien moins importante que nous le pensons.
    • En réalité, les parents d’enfants conçus à l’aide de donneurs ont de meilleures relations avec leurs enfants. Cela est probablement dû à la difficulté rencontrée pour devenir parents.
    • Une excellente communication avec les enfants est essentielle ; les parents ayant annoncé très tôt à leurs enfants qu’ils ont été conçus à l’aide de donneurs ont de meilleures relations avec leurs enfants lorsque ceux-ci atteignent l’adolescence.
    • Bien qu’ils entretiennent une très bonne relation avec leur famille, certaines personnes conçues à l’aide de donneurs veulent en savoir plus sur leurs origines. Pour ces personnes, il est important de pouvoir obtenir des informations sur leur donneur et leurs éventuels frères et sœurs.
    • Les problèmes de ces enfants ne naissent pas au sein de leur famille, mais proviennent plutôt de la réaction des personnes en dehors de celle-ci.



    Témoignages personnels de personnes conçues grâce à un donneur

    Que ressentent les personnes conçues grâce à un donneur quant au fait d’être conçues à l’aide d’un donneur ? Bien entendu, la réponse à cette question est très personnelle. Vous trouverez ci-après les témoignages personnels de trois personnes conçues grâce à un donneur. Aujourd’hui, ces personnes sont des adultes et ont bien voulu partager leurs histoires avec nous.

    Témoignage d’Emma : « J’ai toujours eu la sensation d’être l’enfant le plus désiré au monde. »

    Emma a été conçue grâce à un don de sperme. Le donneur est un donneur avec identité non révélée (aucun contact), ce qui représente plutôt un soulagement pour Emma. Elle a toujours su qu’elle est venue au monde grâce à un donneur et ce sujet a toujours été traité ouvertement dans sa famille. Dans cette vidéo, Emma partage ses expériences, exprime son ressenti quant au fait d’avoir été conçue à l’aide d’un donneur et donne des conseils aux parents d’enfants conçus à l’aide de donneurs.

    Vous pouvez également lire la publication incluant l’interview avec Emma.

    Témoignage d’Uffe : « J’ai toujours eu un père, même si nous ne partageons pas les mêmes gènes. »

    Les parents d’Uffe ont également fait appel à un donneur avec identité non révélée. Lorsqu’il avait environ 10 ans, ses parents lui ont annoncé qu’il avait été conçu à l’aide d’un donneur. Contrairement à Emma, il n’a jamais réellement discuté de ce sujet avec sa famille.

    Découvrez ici l’interview complète avec Uffe.

    Si cela était possible, je pense que j’aurais bien aimé le rencontrer. Mais comme il n’y avait que des donneurs anonymes à l’époque et qu’il est donc impossible de le rencontrer, je n’ai jamais perdu trop de temps à y réfléchir

    Uffe (48)
    CONCEPTION À L’AIDE D’UN DONNEUR

    Fredrik : « Cela a toujours fait partie de mon histoire. »

    Lorsque Fredrik avait 5 ans, sa mère l’a emmené faire une promenade sur la plage avec son frère. Elle leur a alors raconté une histoire : celle de leur naissance sous une bonne étoile. Elle leur a expliqué qu’elle et leur père avaient eu des difficultés à avoir des enfants naturellement et ont donc fait appel à un donneur.

    Vous pouvez lire ici l’histoire personnelle de Fredrik et découvrir comment il a grandi en tant qu’enfant né grâce à un donneur.

    Le fait que je sache que je suis né grâce à un donneur, l’explication de mes parents quant au processus et leur ouverture ont rendu possible une belle proximité entre mes parents et moi.

    Fredrik (31)
    CONCEPTION À L’AIDE D’UN DONNEUR

    Les nouvelles générations d’enfants conçus à l’aide d’un donneur

    Il existe de nombreuses perceptions de ce que signifie être conçu à l’aide d’un donneur et de l’importance que cela peut avoir pour une personne. Une simple recherche sur Google ou YouTube vous permet de découvrir les témoignages personnels de différentes personnes : certains témoignages sont positifs, d’autres non. Pour la plupart, le fait d’avoir été conçu à l’aide d’un donneur importe peu, pour d’autres, cela fait partie intégrante de leur identité.

    Lorsque vous lisez et regardez ces témoignages, il est important que noter que la conception à l’aide de donneurs a évolué rapidement au cours des dernières années. Les lois ont évolué et il en est de même pour la mentalité générale vis-à-vis des différentes structures familiales. Les enfants d’aujourd’hui conçus à l’aide d’un donneur grandiront dans une réalité bien différente de celle des personnes conçues à l’aide de donneurs qui sont aujourd’hui des adultes. Le recours à des donneurs avec identité révélée (contact possible), les recommandations incitant à être honnête et ouvert quant au recours à un donneur de sperme et la hausse du nombre de naissances d’enfants conçus grâce à un donneur ont radicalement changé ces perceptions.